Aller au contenu principal
BOMBA ESTEREO

BOMBA ESTEREO

Genre : World / Electro

Le groupe Bomba Estereo, créé en 2005, est un collectif de musiciens, violonistes et artistes peintres issus de la scène underground et bouillonnante de Bogota. Lire la présentation

Dernière News : LIVE REPORT / Bomba Estereo en concert à l'Elysée Montmartre à Paris, on y était !

Déposer un avis

1 avis sur Bomba Estereo

NOTE MOYENNE   5.0/5
5 étoiles
sebe
26 critiques
  Avis écrit le 11 Septembre 2017

Riches de cinq albums et venus directement de Bogota, le groupe Bomba Estéreo donnait rendez-vous au public parisien le samedi 3 septembre à l’Elysée Montmartre, pour présenter leur dernier album Ayo.
Ce groupe, très connu en Amérique du Sud, commence à se développer en Europe avec son style bien particulier : un mélange d’électro et d’instruments colombiens. Une invitation à découvrir une culture assez méconnue dans le monde occidental.
Avant même l’arrivée du groupe sur scène, une ambiance bien particulière mais très agréable se fait ressentir : une partie du public semble d’origine colombienne. Pourtant, le groupe se fait connaître petit à petit en France et attire une salle comble, pour un joyeux mélange tout en danse et en bonne humeur.

Pour les européens habitués aux concerts à l’occidentale, le concert de Bomba Estéreo peut être une grande surprise. Le groupe monte sur scène pour une introduction à Siembra, le premier titre de leur dernier album. Il est rapidement suivi par une chanteuse très charismatique nommée Liliana -Li- Saumet, vêtue d’un chapeau en diamants, d’une combinaison proche du corps aux couleurs vives, à l’image de la pochette de l’album Ayo. Et là, c’est l’overdose d’applaudissements et de danse cumbia dans le public : tout le monde s’y met, français et sud-américains.
Les titres de ce troisième album s’enchaînent, régulièrement entourés d’une chanson de leur tout premier album, Elegancia Tropical, dont est tiré l’excellent Carribean Power. Le public s’échauffe, il danse, il saute, le tout dans une ambiance très tropicale. Li, s'exerçant parfois au français, un peu plus à l’anglais - le plus souvent en espagnol tout de même - , stimule son public à tout instant, interagit avec et court de partout sur la scène avec ses mouvements de danse exotique. Les membres du groupe s’y mettent aussi, notamment le batteur, Enrique Egurrola, qui maîtrise aussi bien le chant. Il donne toute sa voix sur des solos envoûtants et puissants entre deux titres, dont le très fédérateur et compréhensible Money Money Money, traitant de notre relation presque amoureuse avec l’argent. Le titre Internacionales prend des airs d’hymne à l’acceptation et à la danse : “Yo soy un ciudadano del mundo” : je suis un citoyen du monde. Ce soir, le message est passé.

En guise de rappel très demandé, le groupe revient lancer les titres de son album Amanecer, qui l’a propulsé au grand public. Vient rapidement Soy Yo, titre le plus connu qui a permis à Sarai Gonzales de se faire ses débuts en tant qu’actrice et de s’élever au rang d’”Icône Latina”
Enfin, le show se termine avec un Fiesta qui n’en finit plus et qui résume avec brio ce concert incroyable. Difficile de se calmer avec une ambiance aussi chaude et dansante ! Le groupe salue sous des applaudissements nourris, et promet un retour rapide en France - mais ne peuvent en dire plus pour le moment -.

Live Report par Sébastien MARTINEZ

Ils peuvent aussi vous intéresser

IRISH CELTIC
40 CONCERTS À VENIR
CALYPSO ROSE
14 CONCERTS À VENIR
AYO
AYO
1 CONCERT À VENIR
Mon Infoconcert
Suivez nous sur Facebook   Suivez nous sur Twitter   Suivez nous sur Google +